Back

Pénibilité et prévention de la désinsertion professionnelle

Compte personnel de prévention, fiches d'exposition, négociation d'accords : l'actualité législative est dense autour la pénibilité au travail. Mais au-delà de la mise en conformité avec la loi, la préservation de la santé des salariés reste une préoccupation majeure pour les entreprises régionales.

Si de nombreux efforts sont fournis pour prévenir plus efficacement les risques professionnels et réduire la pénibilité, les entreprises normandes sont encore nombreuses à faire face à des problématiques de santé au travail.

Avec des conséquences dommageables pour chacun : arrêts maladies en augmentation, salariés déclarés inaptes, perturbations de la production ou de l'organisation des services pour gérer les absences ou les inaptitudes...

Quelques chiffres

Selon le baromètre des conditions de travail de l'Aract, un salarié de la région sur deux est aujourd'hui soumis à des contraintes posturales, à des contraintes articulaires ou à des gestes répétitifs dans son quotidien de travail.

63% d'entre eux déclarent ressentir des douleurs pendant ou après la journée de travail, les plus fréquemment cités étant les maux de dos, les douleurs aux épaules et les maux de tête.

Parallèlement, toujours selon ce même baromètre, les contraintes organisationnelles tendent plutôt à s'intensifier : les rythmes de travail sont plus soutenus, l'autonomie est plus limitée et les changements sont fréquents dans l'entreprise.

Les statistiques régionales de la Carsat, quant à elles, n'indiquent pas de réelle diminution des maladies professionnelles. Les troubles musculo-squelettiques (TMS), principale maladie professionnelle, ont notamment progressé de 14% ces 5 dernières années.

Un contexte de vieillissement de la population

Pas si simple, donc, d'endiguer le phénomène, à l'heure où la population active vieillit et où l'âge de la retraite recule.

Le réel enjeu est aujourd'hui celui de la prévention de l'usure professionnelle : comment permettre aux salariés de travailler plus longtemps en bonne santé, tout en développant la performance de l'entreprise ?

Un besoin d'outillage

Dans ce contexte, les questions les plus fréquemment posées à l'Aract Normandie sont pratiques et concrètes :

  • comment mesurer les facteurs de pénibilité auxquels les salariés sont exposés dans mon entreprise ?
  • quelles actions de prévention peut-on mettre en place ?
  • comment accompagner le CHSCT, les délégués du personnel et la direction pour animer une stratégie globale de préservation de la santé au travail ?

Les entreprises ont besoin de méthodes et d'outils pour être plus efficaces dans leurs démarches de prévention, et assurer une cohérence entre les différentes obligations légales auxquelles elles sont soumises.

 

Aucun message